Si vous habitez à Clermont-Ferrand, vous avez sûrement entendu parler du Bougnat burger sous ces termes :  »Fat », « Enorme », « Génial », « Super bon », « Pas cher », etc.

Bien sûr, notre équipe a été intriguée par tout ce remue-ménage autour d’un nouveau restaurant qui entretient un certain mystère en ne communiquant pas par les moyens traditionnels (flyers, facebook, etc.). Alors on se sacrifie pour vous et on va tester ces burgers !

 

Le cadre ?
Arrivé sur place, je suis agréablement surpris. Le restaurant est grand, et le nombre de couverts limité à une cinquantaine. Vous pourrez donc respirer et discuter entre amis sans hausser le ton.
L’absence d’odeur de friture et de gras est très appréciable. C’est plutôt rare pour un lieu de ce type. En bref on est apaisé et on a hâte de découvrir ce qui va nous nourrir ce soir !

 

La carte ?
Enfin une carte qui ne propose pas 25689 burgers ! Une carte « light » : 6 burgers, quelques grillades et salades.
Alors pourquoi cette petite carte nous plaît-elle ? Car vous n’aurez pas à réfléchir pendant des heures ! Quoi que ? Et oui manque de pot, les burgers sont plus alléchants les uns que les autres.
On vous proposera alors des burgers avec le traditionnel steak de boeuf, du jambon de pays, de nombreux fromages, du miel, du chorizo, des galettes de pommes de terre, des poivrons. Un beau programme !
Comptez entre 7 et 9€ pour un burger avec des frites et de la salade. 13€ c’est le prix du « Mefia te »… Celui qui permet de rigoler quand vous le voyez arriver…  Vous verrez de quoi on parle plus tard.

 

Le goût ?
Ce soir, le choix s’est porté sur un « Mefia te », et pour mes accompagnateurs, deux « Lo cabri » ainsi qu’une grillade de boeuf.
Après une attente relativement courte nos burgers arrivent accompagnés d’un nombre incalculable de frites  (Oui on sait ! Compter les frites c’est délicat. C’est juste pour vous prévenir qu’il y en aura beaucoup dans votre assiette) et de la salade. Nous savons déjà que nous n’allons pas mourir de faim !
Le pain à burger est fait maison et très moelleux. Les frites sont aussi faites maison… Cela veut dire que ce n’est pas congelé et que quelqu’un s’est amusé à éplucher des kilos de pommes de terre pour votre plus grand bonheur.
Allez première bouchée dans mon « Mefia te » : Fail ! Le burger est tellement gros, grand, beau qu’il me faudra le découper ! Deux steaks, du jambon de pays, du bleu d’Auvergne, de la tome, du Cantal, du Saint-Nectaire, une galette de pomme de terre, des noix , de la sauce au fromage, et de la salade et des tomates pour rire !
Et là, à ma grande surprise, j’arrive à identifier son contenu, et je peux vous affirmer que c’est un burger comme on les aime : Généreux et plein de saveurs !
Cependant ce n’est pas très « fin », ne vous attendez pas à avoir un burger délicat et raffiné en choisissant le « Mefia te ».
Le « Lo Cabri » au steak, chèvre, jambon et miel est plus délicat, mais reste généreux.
A vous de choisir si vous avez assez d’appétit pour vous attaquer au « Mefia te » ou si vous choisissez quelque chose de plus raisonnable avec un « simple » burger.

 

Le verdict :
Quand on vous parle de quelque chose avec des termes élogieux en continu, on est malheureusement souvent déçu. Et bien là ce n’est pas le cas du tout.
Tout semble bien rôdé pour ce nouveau restaurant : le service est très agréable et nos assiettes arrivent rapidement. Les burgers sont à la hauteur de nos espérances, en taille et en goût !
Le prix du repas est équivalent à celui d’un fast-food. Alors désormais vous n’avez pas d’excuse, faites votre choix : un vrai hamburger avec du vrai pain, du vrai steak, du vrai fromage, de vraies frites ou un burger industriel ?
Un coup de coeur parfait pour les étudiants et autres actifs, membres de la génération Y et amoureux de cette cuisine.

Bougnat Burger
10 bd Léon Malfreyt
63 000 Clermont Ferrand