image by frigoandco

Deuxième  jour de test Student-food pour déterminer qui sera le gagnant Dark VS Jedi. Avec la détermination et la contrariété d’un Yoda mou du genou de la veille, aujourd’hui  je veux un Dark burger comme il se doit, avec un goût méchamment relevé  comme le prévoit sa composition.  Pain parsemé de poivre et de graines de pavot, sauce au poivre, et tranche de cheddar fondu au poivre.

Le packaging me fait moins rêver peut-être à cause d’une légère désillusion, mais à l’ouverture, le pain rouge et ces couleurs vives me donnent immédiatement l’eau à la bouche. Ni une ni deux je me lance à pleines dents sur ce burger, qui est encore une fois bien réalisé. Et là miracle, le goût est fidèle à la description, et le mariage est judicieusement « hot » mais plaisant.

Pour ceux qui n’aiment pas manger épicé, abstenez vous, car pour le finir, il faut toutefois avoir un estomac bien accroché. Trop de poivre peut parfois tuer le poivre. En revanche, les premières bouchées restent déterminantes dans le choix du grand gagnant.

Le Dark Burger, face à un Jedi fade et sans intérêt, a au moins l’avantage d’un caractère affirmé, que l’on aime ou pas.

Un petit conseil : ne prenez pas de sauce curry avec vos frites ou rustiques, c’est une mauvaise  idée pour enlever le feu du Dark burger…

Au passage : en photographiant mon hamburger (suite à un problème technique, j’ai perdu mes propres photos),  j’ai été questionnée  bien que gentiment par un manager. Une pointe d’inquiétude du côté de la restauration rapide ?