On l’attendait, on ne le voyait plus venir, des rumeurs parlaient même d’un fake… Student-food l’a goûté pour vous, pour votre plus grande déception…

Après deux articles peu enjoués sur le jedi burger et le dark burger, voici un troisième article faisant preuve d’encore plus de pessimisme… ou d’humour : Quoi de plus décevant qu’un dark burger ? Un dark vador burger.
Le goût n’est perceptible qu’en croquant dedans, puis l’épicé l’emporte sur les saveurs. Le poivre et le piment, trop présents, piquent la bouche et brûlent l’estomac.

Le pain noir est sec, et n’apporte aucun plus. On souhaite rapidement venir à bout de ce burger car la couleur du pain n’ouvre pas l’appétit en mangeant.