Pendant que Dark et Jedi se tirent la bourre du côté de chez Quick, je décide de tester deux autres hamburgers en compétition : Le Mc Farmer et le Mc Timber.

Commençons par le Mac Farmer. La promesse : « un pain moelleux aux graines de sésame, deux steaks hachés 100% pur bœuf*, de la salade et deux rondelles de tomate sans oublier sa tranche de cheddar fondu et sa sauce onctueuse. ». Le résultat : efficace, bon, mais non surprenant. Un petit côté Royale Deluxe  en bouche, c’est un burger dont on est satisfait, qu’on connaît déjà, et qui pourrait se placer dans le top des burgers habituels.

Poursuivons maintenant avec le Mc Timber, « un pain moelleux aux graines de sésame, deux steaks hachés 100% pur bœuf*, du cheddar fondu et du Monterey Jack fondu, des oignons frais émincés et une sauce fromagère. ». Alléchant n’est-ce pas ? Je découvre un Mc Timber, dégoulinant de fromage, avec des oignons qui craquent sous la dent. Un bon contraste avec la sensation de fondant. Enfin un burger au mélange intelligent de saveurs, qui mérite amplement le titre de grand gagnant.

L’avantage avec Mc Donald, c’est qu’on participe toujours un peu à la fondation de son hamburger. L’étape de consolidation et de réalignement des rondelles de tomate est cruciale et on ne peut pas être mieux servi que par soi-même.